Vacances de la Toussaint et COVID-19 : pas de restrictions des déplacements en France !

Bonne nouvelle pour ceux qui n’ont pas pu profiter de leurs vacances d’été, le ministre de la Santé Olivier Véran vient d’annoncer qu’il n’y aura pas restrictions de déplacements pour les vacances de la Toussaint !

PHOTO CLAUDE PRIGENT / LE TELEGRAMME. ROSCOFF (29) : ManRos Therapeutics est une entreprise de biotechnologie qui développe de nouveaux traitements dans le traitement de la mucoviscidose , le labo consacre a la recherche sur les molecules .

Après et la région Aix-Marseille, c’est dorénavant au tour de Lyon, Grenoble et Saint-Étienne de passer en zone d’alerte maximale. Normalement cette nouvelle étape devrait être synonyme de nouvelles restrictions sanitaires visant à freiner la transmission du covid-19. Pourtant le de la Santé a récemment affirmé le contraire lors d’une conférence de presse qui s’est tenue ce jeudi 8 octobre.

Une 2de vague et une « marée très forte » de nouveaux malades attendus dans les hôpitaux 

Cette dernière annonce concernant l’absence de restrictions de déplacements pour les de la Toussaint a surpris tout le monde !

Alors que la se retrouve peu à peu sous une 2de vague de Covid-19, que Lyon, Saint-Étienne, Grenoble et Lille sont passés en alerte maximale ce samedi 10 octobre et que près de 18 000 nouveaux cas positifs ont été recensés dans les dernières 24h, le ministre de la Santé a décidé de ne pas interdire les déplacements entre métropoles.

À deux semaines des vacances de la Toussaint, le ministre de la Santé a cependant tenu à rappeler les Français à l’ordre et à être “extrêmement vigilant”, et tout particulièrement lors de possibles retrouvailles en famille.

Le taux de positivité au Covid-19 est en constante augmentation depuis cet été et au regard des chiffres officiels, on ne peut que déplorer la situation sanitaire qui ne fait qu’empirer en France depuis quelques semaines.

Face à ce triste rebond et à l’augmentation du nombre de patients hospitalisés dans les derniers jours, les hôpitaux d’Île-de-France sont d’ailleurs passés en « plan blanc renforcé ».

D’après les chiffres de l’agence sanitaire, les personnes actuellement en réanimation seraient au nombre de 1 418, soit un nouveau record depuis mai dernier

Dans la nuit du mercredi au jeudi, 77 nouvelles personnes seraient décédées et sur cette même période, près de 18 129 nouveaux cas de contamination au coronavirus auraient été détectés. 

Et alors que les mesures restrictives n’ont fait que s’accumuler sur le mois de septembre et que de nombreuses métropoles et régions sont passées en alerte maximale, le ministre de la Santé Olivier Véran a surpris la France entière avec son annonce.

Pour Olivier Véran, “la situation n’est pas similaire au printemps dernier”

Selon le ministre de la Santé, cette nouvelle situation, bien qu’exceptionnelle, n’exige pas de nouvelles restrictions sanitaires supplémentaires : « Nous ne sommes pas arrivés à une situation de diffusion du virus telle que nous l’avions connue au printemps dernier, lorsque des restrictions de circulation étaient prises » a-t-il notamment annoncé lors d’une conférence de presse qui s’est tenue ce jeudi 8 octobre 2020.

Pour le ministre, le virus circule encore énormément dans la plupart des métropoles, mais les circulations d’une métropole à l’autre ne seraient pas responsables de transporter le virus là où il n’est pas présent…

Une annonce incohérente pour beaucoup de citoyens français.

 Cependant, Olivier Véran a tenu à modérer ses propos :« Il faut rester extrêmement prudent à l’heure où les vacanciers viennent » a-t-il ajouté.

Le port du masque obligatoire en famille

Afin d’éviter que ce manque de nouvelles mesures sanitaires ne donne de mauvaises idées à certains, le ministre de la Santé a tout de même souhaité préciser que celles et ceux qui voudraient recevoir des amis ou de la famille devront garder leurs distances afin de limiter les risques de transmission. En particulier les grands-parents, qui pour certains s’apprêtent à retrouver des petits-enfants qu’ils n’ont pas vus depuis déjà de longs mois.

Le port du masque et la distanciation sociale seront donc encore malheureusement de mise.

« Les malades qui sont aujourd’hui en réanimation ont été contaminés il y a deux semaines par des gens qui ne savaient pas eux-mêmes qu’ils étaient contagieux » a-t-il ajouté pour renforcer ses propos.


Arielle Cardin

Arielle Cardin

Passionnée par l'écriture depuis mon plus jeune âge et maman de deux enfants, je partage aujourd'hui mon temps entre la rédaction de news people et ma vie de famille !