Jamel Debouzze : l’humoriste fait de nouvelles révélations sur l’accident qui lui a couté sa main !

« J’ai fait une bêtise » tels sont les mots de Jamel Debbouze lorsqu’il évoque l’accident qui lui a coûté sa main.

De nature réservé sur le sujet, le comédien a décidé de sortir de son mutisme et de partager un moment d’émotion avec ses fans. Qu’est-ce qui s’est passé ce soir de janvier ? Le jeune franco-marocain révélé dans les années 1990 grâce à ses prestations sur Radio Nova et Canal+ revient sur les faits.

Qui est Jamel Debbouze ?

Humoriste né en 1975, Jamel Debbouze a joué dans des films mais aussi dans des comédies dramatiques à succès. Au fil des années, il a réussi à s’imposer en tant qu’acteur comédien, mais aussi en tant que producteur. On le retrouve notamment derrière les caméras au lancement des projets comme le Jamel Comedy Club, ou lors du festival Marrakech du rire. Il a également fait une apparition dans le film d’animation ‘’Pourquoi j’ai pas mangé mon père’’ sorti en 2015. En 2019, il brise le silence et revient sur les circonstances de son accident dans un documentaire.

View this post on Instagram

Merci GENÈVE..

A post shared by Jamel Debbouze (@jameldebbouze) on

L’horrible accident qui a coûté la main à Jamel Debbouze

C’est sur un documentaire intitulé « Dans la tête de Jamel Debbouze’’ diffusé sur , que le comédien est revenu sur l’accident qui lui a handicapé son bras droit. Produit par l’épouse de l’humoriste, ce documentaire raconte un aspect de la vie de ce dernier. Notamment ses doutes sur sa carrière, sa relation avec sa mère mais surtout son accident.

Si au début de son aventure, Jamel Debbouze a préféré garder pour lui l’histoire de son accident, dans ce documentaire, on voit un Jamel ému revenant sur les circonstances de ce tragique évènement. L’histoire se serait passé en 1990 alors que l’humoriste n’était alors âgé que de 14 ans. Cet accident a fait basculer sa vie, car en plus d’avoir perdu l’usage de son bras droit, Jamel aurait également perdu un de ses amis. Afin de ne pas laisser cet évènement détruire sa vie, le comédien raconte qu’il a choisi de le dédramatiser. Ce qui lui a permis de mieux vivre son handicap. Que s’est-il réellement passé cette année-là ?

En janvier 1990, le jeune adolescent Jamel Debbouze aurait traversé les voies de la gare de Trappes sans faire attention. A ce moment, il ne se serait certainement pas douté que ce geste, qu’il avait dû répéter des dizaines de fois puisqu’il a grandi dans cette région, allait lui coûter sa main.
Il aurait raconté qu’après cet accident il a eu peur de ne plus correspondre aux codes de la société. Société qui selon lui, allait l’exclure au motif qu’il serait moins utile physiquement. Mais, heureusement pour l’humoriste, il avait un talent pour la . Talent qui lui a permis de se faire une place dans cette société dont il craignait d’être exclut. D’ailleurs, selon ses propos, l’humour l’aurait « sauvé » lui et son entourage.

Sortant vraiment de sa réserve habituelle sur l’histoire de sa ‘’main toujours dans la poche’’, l’humoriste a raconté les circonstances exactes de son accident. Il se serait retrouvé sur le quai de la gare assez tard. Cherchant donc à gagner du temps, il aurait traversé les rails sans prendre le soin de regarder s’il n’y avait pas de danger. En y repensant, le comédien estime avoir fait une grosse bêtise. Il se serait reproché de ne pas avoir écouté ses parents. Aujourd’hui marié et père de deux enfants, Jamel Debbouze a réussi à dépasser ce moment douloureux de sa vie et à se construire un vrai bonheur. Toutefois, cet évènement restera une grosse bêtise dans sa vie.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.