Élisabeth II brise la tradition et annule un évènement à cause du coronavirus !

Élizabeth II est la Reine du Royaume-Uni ainsi que de quinze autres États souverains et de leurs territoires et dépendances.

Elle est également la chef du Commonwealth of Nations composé de 53 États. Reine depuis 1952, à l’âge de 25 ans, elle est aujourd’hui la souveraine régnante depuis le plus longtemps et la plus âgée actuellement en fonction. Depuis la mi-mars 2020, la reine Élisabeth II s’est retirée au château de Windsor à cause de la pandémie mondiale qu’est le . Par ailleurs, plusieurs de ses engagements publics ont été reportés pour les mêmes raisons. La Reine n’a toutefois pas l’intention de laisser cette pandémie faire loi.

Une reine progressiste et attentionnée

La Reine Élisabeth II est connue pour son sens des responsabilités et l’amour qu’elle porte à son pays. Alors âgée de 21 ans, elle faisait déjà cette promesse au Commonwealth of nations : « Je déclare devant vous tous que je consacrerai toute ma vie, qu’elle doive être longue ou brève, à votre service et au service de la grande famille impériale dont nous faisons tous partie. » Elle a tenu sa promesse en maintenant à la fois les traditions qui caractérisent la nation, tout en faisant les changements nécessaires à son progrès. Ainsi :

  • durant son règne, la reine a fait plus de 170 visites dans les États du Commonwealth et près d’une centaine dans les États n’en faisant pas partie. Elle est la chef d’État qui a le plus voyagé dans l’histoire ;
  • en 1957, elle fut le premier monarque canadien à ouvrir une session parlementaire ;
  • en 1965, elle soutint le passage à un mode de désignation du 1er ministre qui l’en excluait ;
  • Élisabeth II a su bâtir de nouvelles pratiques comme le bain de foule royal dont le premier en 1970 ;
  • Sous son égide, plus de vingt pays accédèrent à l’indépendance via des transitions paisibles ;
  • En 1982, elle accorda au Canada le rapatriement constitutionnel, mais la monarchie fut maintenue.

Durant ses 68 ans de règne, l’engagement de la Reine n’a pas changé. Au contraire, elle est plus forte que jamais en ces moments sombres de pandémie. Le 5 avril 2020, Élisabeth II s’adressa à la nation et au Commonwealth pour la quatrième fois depuis le début de son règne. Depuis le château de Windsor, par vidéo, elle déclare sa fierté de voir comment son peuple affronte avec courage cette situation. Elle loue « l’autodiscipline, la bonne résolution tranquille et de la camaraderie » qui ont toujours caractérisé son pays. En plus, malgré la crise sanitaire, la souveraine a décidé de maintenir la tradition du Royal Maundy.

Il s’agit d’une cérémonie qui a lieu chaque jeudi précédent le week-end de Pâques. À cette occasion, Élizabeth II remet des pièces commémoratives aux retraités choisis par son diocèse. Même si la cérémonie a été annulée, la reine a envoyé par la poste les pièces à leur destinataire, maintenant ainsi cette tradition. Une lettre accompagnant chaque pièce, Élisabeth II a pu exprimer à chacun sa reconnaissance et les rassure en ces termes : « Cependant, cela ne devrait pas signifier que votre contribution inestimable au sein de la communauté passe inaperçue et j’envoie ce cadeau saint pour vous remercier de votre service chrétien. ».

Une arrière-grand-mère aimante

Ses devoirs de souveraine n’ont jamais empêché Élizabeth II de prendre soin de sa famille et de garder avec elle des liens très forts. Alors que les deux plus jeunes enfants de et du fêteront bientôt leur anniversaire, Louis le 23 avril et Charlotte le 2 mai, la reine n’a aucune intention de laisser le coronavirus l’empêcher de célébrer avec sa famille ces instants précieux.

Certes, il n’est plus question d’organiser une fête, mais l’arrière-grand-mère a déjà pensé à une « douce » surprise à ses arrière-petits-enfants pour leur anniversaire en préparant une vidéo conférence particulière. Notons que c’est aussi son propre anniversaire le 21 avril.