Claire Chazal : la journaliste serait-elle en route pour devenir le prochain ministre de la Culture ?

Il n’est pas rare de voir des personnes de la scène médiatique changer de carrière. Certains se lancent même dans la politique. Cette fois, c’est Claire Chazal qui est au cœur d’une polémique.

Depuis un bon moment, certaines rumeurs circulent à propos de la . Selon les bruits de couloir, Claire Chazal serait candidate pour le poste de ministre de la Culture. Avec le temps, les rumeurs se sont intensifiées au point où il a fallu que Claire intervienne elle-même pour éclaircir les choses. Découvrez la suite dans cet article.

L’animatrice se prononce à ce sujet

C’est en juillet dernier que le nom de Claire Chazal est encore revenu au centre des polémiques. Selon des informations publiées par Challenges, la femme de 63 ans ferait partie des favoris pour le poste de prochain de la Culture. Le Canard enchaîné renchérissait en affirmant qu’elle aurait demandé à son ami Marc-Olivier d’intercéder en sa faveur auprès de Brigitte Macron, la première dame de France, pour sa candidature.

Il faut notifier que Marc-Olivier est assez proche de la première dame et ses arguments pèseraient assez dans la balance. Il n’en a pas fallu plus pour sortir la journaliste de ses réserves et s’exprimer clairement à ce sujet. La sexagénaire affirme que cette rumeur était fausse et qu’elle n’a réellement pas d’ambition politique concernant le poste de ministre de la Culture.

La journaliste continue ses déclarations en révélant avoir eu une discussion avec Marc-Olivier, mais qu’il n’a jamais été question de l’introduire auprès de Brigitte Macron. Elle affirme également qu’elle aurait très bien pu faire passer un message si elle le désirait.

Claire Chazal ne refuserait pas le poste si on le lui proposait

Avant tout, la journaliste s’est faite assez claire sur sa position. Elle n’avait rien demandé et ne se positionne pas en tant que candidate pour le poste. L’animatrice reconnaît que c’est un métier assez difficile qui exige beaucoup de courage. Vu la situation critique que traverse le monde culturel aujourd’hui à cause de la pandémie du coronavirus, les défis à relever sont très grands.

Toutefois, Claire Chazal n’a pas caché qu’elle accepterait le poste si on en vient à le lui proposer. Elle affirme qu’elle n’aurait certainement pas refusé malgré toutes les difficultés et les défis qu’elle aurait à relever. L’animatrice est bien consciente que le monde politique est très rude et qu’il va forcément falloir qu’elle encaisse les coups. Cependant, Claire Chazal reste très attachée à son émission et à son métier de journaliste.

Précédemment favorite pour le même poste en 2018

Ce n’est pas la première fois qu’on parlait de la journaliste en ce qui concerne cette fonction politique. On se souvient encore qu’en 2018, Claire Chazal aurait décliné l’offre d’intégrer le ministère de la Culture. L’ex-présentatrice de journal de la chaîne TF1 ne voulait pas prendre la succession de Françoise Nyssen. Il faut dire que durant cette année, le a connu beaucoup de refus.

Quelques mois plutôt, la présentatrice avait accordé une interview au Figaro. Même si elle ne restait pas fermée à l’éventuelle rumeur selon laquelle elle pouvait se voir attribuer le poste, elle a affirmé que c’était une rumeur sans fondement, un peu comme aujourd’hui en 2020. Si l’animatrice reconnaît que c’est une fonction honorable, elle a quand même décliné l’offre.

Le président Macron avait sérieusement considéré l’option de nommer Claire Chazal à la tête du ministère de la Culture. Ce sera finalement Franck Riester, ancien du parti Les Républicains qui se verra attribuer le poste. Ayant mené sa fonction à terme et avec l’actuel remaniement, on se demande bien qui lui succèdera.


Jennifer Labracuol

Jennifer Labracuol

Je suis particulièrement intéressée par l'actualité people et politique, deux sujets pourtant diamétralement opposés ! Je partage donc mon avis régulièrement dans mes articles.